Comment j’ai appris l’anglais.

 On me demande souvent « pourquoi as-tu choisi New York? » et  surtout « Où as-tu appris à parler si bien anglais? ».

Tout a commencé il y a 9 ans déjà. J’avais 16 ans et mon anglais n’était vraiment pas top, mes professeurs d’anglais avaient même dit à mes parents que je ne parlerai probablement jamais de langues étrangères… J’ai toujours été fascinée par New York. Depuis toute petite mon rêve était de vivre dans la ville qui ne dort jamais. Après quelques recherches, j’avais trouvé un organisme qui proposait de faire une immersion totale dans des familles américaines. J’ai réussi à convaincre mes parents de m’envoyer à l’autre bout du monde pendant un mois. Ils n’ont pas hésité une seule seconde. Ma famille d’accueil était top et voulait absolument m’aider à faire des progrès. Ils avaient 3 enfants, une superbe maison dans l’Hudson Valley avec piscine… Mon rêve devenait réalité. Je parlais un anglais très basic, des petites phrases par-ci par-là. Il m’a fallu plusieurs jours pour enfin pouvoir m’exprimer et comprendre ce qu’ils me racontaient. Ils m’ont emmené partout et je suis rapidement tombée amoureuse de ce pays. C’était l’un des plus beaux étés de ma vie. En seulement 4 semaines, je pouvais communiquer, faire des blagues et comprendre les conversations. 

Je suis rentrée à la maison avec cette envie de faire plus de progrès et bien entendu de repartir dans ce pays où je me sentais si bien. L’été d’après, mes parents ont accepté de m’envoyer à New York pendant un mois, seulement si je prenais des cours d’anglais. C’est comme cela que j’ai trouvé l’école Kaplan. Je n’ai pas parlé Français pendant 1 mois. J’ai dû faire beaucoup de choses toute seule, prendre l’avion, trouver mon chemin dans Manhattan… Kaplan ne prend en charge que les classes et le logement. Pour le reste, j’ai dû me débrouiller. Mes cours étaient le matin et les après-midi étaient libres. Je me suis fait des amis qui venaient d’autres pays, j’ai exploré la ville sous tous les angles et j’ai probablement grandi un peu plus vite que mes copains resté en France. J’ai pris le moment d’apprécier ma liberté. Tout semblait possible à ce moment là. C’est le sentiment que toute personne de 18 ans veut sentir.

Je recommande vivement ces deux types de voyages linguistiques. C’est à vivre une fois dans sa vie. Cela peut faire peur, mais ça vaut le coup.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s